Entrevue #1 : Kévin Thibaud : rendez-vous à Trouville !

Aucun commentaire

À l’occasion des nominations des collectivités les plus influentes sur Instagram pour l’année 2019, l’Observatoire Socialmédia des Territoires a désigné dans la catégorie #PetitesVilles la commune de Trouville-sur-Mer. Voici un moment tout choisi pour nous entretenir avec l’homme qui a contribué à ce succès, aussi étudiant du Master Com’Terr, Kévin Thibaud, en poste depuis plus d’un an à l’Office du Tourisme de Trouville-sur-Mer comme Community Manager.


 

“Aucun séjour n’est plus beau que ma Normandie”. Ces paroles de la célèbre chanson de Frédéric Bérat illustre parfaitement l’attachement de Kévin pour sa terre natale. Un voyage auquel il nous invite tous les jours sur la page Instagram de l’Office de Tourisme de Trouville-sur-Mer, qu’il anime depuis plus d’un an. Étudiant ayant terminé sa première année du Master Com’Terr, nous avons longuement échangé autour de son expérience, mais aussi de ses motivations dans le domaine de la communication. Un jeu de questions / réponses tout à fait intéressant avec ce jeune communicant en herbe, fier de pouvoir participer à la vie de sa commune.

En quoi consiste ton travail à l’Office de Trouville sur Mer ?

Je suis Community Manager pour l’Office de Tourisme de Trouville-sur-Mer. Mon rôle est d’animer les réseaux sociaux de l’Office avec des posts informatifs sur ce qui va se passer comme animations et évènements. Je fais aussi des posts attractifs où le but, grâce à des photos, vidéos et articles, est d’attirer de nouveaux touristes sur le territoire de la Ville. Je m’occupe également de l’agenda du site internet. Quand je suis au bureau, il n’est pas rare que je parte en reportage photo dans la ville pour photographier des événements comme des concerts, des fêtes locales ou des paysages. Ces photos servent ensuite à alimenter les réseaux sociaux et peuvent servir à illustrer les brochures / magazines de la Ville.

Mon rôle est donc d’informer les abonnés des réseaux sociaux de l’actualité des manifestations de la ville. Mon objectif est aussi de promouvoir le territoire Trouvillais auprès de nouveaux touristes et des partenaires.

Community Manager pour Trouville, c’est aussi la chance de partir en vadrouille !

 

Pourquoi Community Manager dans un Office de tourisme ?

Je n’ai pas vraiment choisi le poste que j’ai actuellement. J’ai effectué un premier stage en fin de licence à l’Office de Tourisme en tant que chargé de communication. Cette première expérience dans la communication m’a beaucoup plu, de par les tâches variées, le travail effectué, la confiance qu’on m’a accordé et l’ambiance de travail au cours des 6 mois. En août dernier, je ne voulais pas quitter ce stage, j’ai donc étudié avec la directrice de l’Office de Tourisme une solution me permettant d’intégrer le Master Com’Terr tout en gardant une attache avec l’établissement. C’est donc naturellement que l’option d’être Community Manager est apparue, me permettant de suivre mes cours à Rennes et faire du télétravail pour l’Office.

Tu as travaillé toute l’année en parallèle du Master Com’Terr pour l’Office ? Dans quelles conditions étais-tu en étant balancé entre Rennes et Trouville ?

Je travaillais une semaine sur deux depuis Rennes et quand je rentrais chez moi en Normandie, j’allais au bureau à l’Office. Le fait d’avoir 3 jours de cours par semaine me laissait 2 jours pleins pour pouvoir travailler et préparer mon travail pour les semaines suivantes, car le télétravail c’est beaucoup d’organisation et d’anticipation. Je devais toujours me tenir au courant des dernières informations car on ne me les envoyait pas forcement par mail. Quand j’étais au bureau, je demandais l’avancement de certains projets prévus par l’Office, des dossiers gérés par la Ville, qu’on me donne les visuels des événements à venir… C’est une question d’habitude à prendre, afin de ne pas se sentir déconnecté par rapport au reste de l’équipe qui se côtoie tous les jours. Mais dans l’ensemble les conditions de travail sont excellentes. Je ne pouvais pas rêver mieux !

Dans quel état d’esprit as-tu appréhendé cette année de travail un peu particulière ? Est-ce qu’on est plus sous pression quand on effectue du télétravail ?

L’ambiance à l’Office a toujours été détendue tout en étant professionnelle et pédagogue. Le stress peut parfois se faire sentir lorsque qu’il faut gérer de nouvelles relations comme avec les élus, les directeurs de services, le DGS et même directement avec le maire. Cela intimide forcément un peu au début ! Mais dans l’ensemble de mon travail je ne pense pas faire face à beaucoup de stress, évidemment on le ressent quand il y a des imprévus et qu’il faut gérer des situations où l’on n’a pas l’habitude. Mais en cas problèmes ou d’imprévus, j’en parle à mes collègues qui ont plus d’expérience que moi et me disent quoi faire. Donc tout s’arrange très vite !

Quelles sont les qualités qui te semblent indispensables pour un Community Manager ?

Selon moi, les qualités à avoir en tant que communicant en général, c’est de savoir être réactif, créatif et concis. Il faut agir, marquer les esprits et ne pas perdre de temps pour rien. Et je pense que pour travailler dans le domaine du tourisme, il faut être diplomate et savoir accepter les critiques. En tant que Community Manager, je n’ai pas reçu de critiques sur mon travail. Mais lorsque j’étais chargé de communication et des animations je recevais parfois des critiques sur l’organisation des événements, sur la façon de communiquer à propos des évènements de la part des touristes… Mais toutes les critiques constructives sont intéressantes afin d’améliorer nos services et la réputation de la Ville !


« Les qualités à avoir en tant que communicant en général, c’est de savoir être réactif, créatif et concis. »


Qu’est-ce qui t’a plu le plus dans cette activité ?

En tant qu’étudiant, j’aime le fait de pouvoir travailler depuis n‘importe où. Je peux travailler depuis chez moi, une bibliothèque, un café… Je ne suis pas enfermé 7h par jour dans un bureau. Et même lorsque je suis dans mon bureau à l’Office je sais que je peux sortir pour prendre des photos, faire des Facebook Live… Donc j’aime le fait d’être assez libre. Mais cette liberté peut parfois présenter quelques défauts comme par exemple le fait de ne pas toujours être au courant des dernières avancées des différents dossiers. Mais ayant désormais l’habitude de demander des nouvelles quand je suis au bureau, ce genre de situation n’arrive plus vraiment.

Après plus d’une année de bons et loyaux services, est-ce que tu envisages de devenir Community Manager à la fin de ton cursus ?

À la fin de mes études, je préférerai avoir un poste de chargé de communication car on est plus dans le concret. On est dans les coulisses, on s’implique réellement dans l’élaboration et l’organisation des projets. Et le fait de voir un projet prendre vie m’intéresse beaucoup car tout notre travail se concrétise en un objet observable.

Pour les lecteurs de cet entretien, qui pourraient envisager de se lancer dans les métiers de la communication comme le community management, quel serait ton principal conseil ?

Foncez ! Au début de ma licence je ne savais pas vraiment quoi faire comme métier, dans quel secteur, à quelle échelle… Le secteur de l’information et de la communication est très large donc qu’importe nos préférences, on peut trouver une spécialisation en rapport avec nos goûts. Il y a le domaine public, privé, organisationnel, publicitaire, marketing, journalistique… Il faut juste bien chercher je pense !

Parle nous un peu du futur. Orientation, stage, alternance… comment se profile ton année à la rentrée ?

Je viens de valider ma première année du Master Com’Terr. L’année prochaine, je continue à Rennes avec le Master 2. Pour le stage, je continue à l’Office de Septembre à Mai avec un rythme d’alternant, à savoir une semaine en cours et deux semaines au bureau. Cela va me permettre de centrer mes missions plus comme chargé de communication. Je vais continuer à gérer les réseaux sociaux, et le nouveau site. Et quand je serais au bureau, je serai chargé de l’événementiel, que ce soit à l’organisation, la communication, ou les relations presse.

 

Pour retrouver les travaux de Kévin sur les réseaux, n’hésitez pas à suivre les actualités de Trouville-sur-Mer sur Facebook, Twitter, ou sur Instagram ! Côté récompense, rendez-vous le 26 Septembre prochain pour la remise des Hashtags 2019 par l’Observatoire Socialmedia des Territoires !

 

Propos recueillis par Raphaël Cier

 

Pour aller plus loin :

Une vidéo de présentation de la ville de Trouville-sur-Mer (source Youtube)

 

Catégories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *